Quels placements bancaires choisir selon son âge ?

Publié le : 20 janvier 20214 mins de lecture

Faire des placements bancaires revêt une pluralité de bénéfice. Parmi eux, la sécurité financière à l’avenir et la disposition d’une réserve d’argent. Faire fructifier ses actifs sur le marché boursier des banques constitue un véritable projet de vie. La rentabilité des placements évolue au fil du temps et génère des bénéfices plus importants selon l’âge de l’investisseur.

Le Plan d’Épargne en Actions (PEA) pour 30 à 40 ans

Vous êtes dans les trente et les quarantaines ? Vous cherchez à choisir les placements bancaires pour faire fructifier vos actifs ? L’épargne constitue une option rentable. Le PEA ou le plan d’épargne en actions se définit comme un dispositif qui permet aux investisseurs de fructifier son port folio d’actions, que l’on appelle une rente viagère ou un capital. En produits d’épargne PEA, deux sous-catégories distinctes existent actuellement, à savoir, le PEA assurance dont la création du compte-titres est faite auprès d’une société d’assurance, ainsi que le PEA bancaire, un compte-titre ouvert auprès d’une institution financière. Le placement bancaire génère des plus-values plus importantes que celui de l’entreprise d’assurance. Le PEA permet aux investisseurs particuliers d’investir ses actifs sur des actions européennes dont les plus-values obtenues via les bourses demeurent sans exonération fiscale à condition que le placement dure 5 années. 

Le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP) à 50 ans

Depuis le 11 octobre 2020, le PERP a été remplacé par le nouveau plan d’épargne retraite ou PER. Choisir les placements bancaires permet de générer un revenu supplémentaire et de posséder une réserve d’argent à sa disposition à la fin de la période de cessation d’activité professionnelle. Pour percevoir une rente viagère à vos 50 ans, l’épargnant devrait procéder à une souscription auprès d’une banque, d’une association de prévoyance ou encore d’une société d’assurance. Le versement débute après la validation de l’adhésion. En PER, un produit d’épargne bancaire appelé l’épargne bloquée existe en ce moment. En principe, les plus-values des versements ne pourraient être débloquées qu’à la veille du départ à la retraite. Cependant, certains coups durs de la vie, à l’exemple d’un surendettement avant la retraite, un licenciement ou une cessation d’activité, pourraient donner lieu à un déblocage anticipé.

Les placements rentables pour sénior 

À l’âge de 60 ans à la retraite, il existe bel et bien des placements intéressants pour rentabiliser vos fonds, à l’instar de votre Assurance Vie (AV). En échelonnant l’âge d’or, le moment est également propice pour choisir les placements bancaires et faire fructifier vos placements antérieurs, à citer, le PER, les rentes viagères ou autres. La pierre papier à l’instar des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) est un placement en immobilier rentable sans contraintes de construction et de management de patrimoine. 

Plan du site