Comment calculer un loyer Pinel ?

Publié le : 20 janvier 20213 mins de lecture

Alors que la loi de Pinel a vu le jour en 2014, son existence a donné lieu à des réductions d’impôts contre un bon investissement locatif dans un immeuble ancien ou rénové. La seule condition imposée est de louer le bien pendant au moins une période de six mois, mais encore, il faut savoir bien calculer le loyer. Il s’agit même d’un calcul qui suit une formule assez stricte.

Comment procéder ?

Ainsi, calculer un loyer Pinel, c’est déterminer le plafond du prix de la location dans les zones éligibles. De manière simplifiée, il va falloir multiplier la surface utile au coefficient de Pinel. Une fois le résultat obtenu, ce dernier va être de nouveau multiplié au Barème de Pinel. C’est bien là un jargon de terme qui peut vous embrouiller l’esprit. À titre de rappel, la législation vous impose un loyer à ne pas dépasser ; or le montant de ce dernier dépendra uniquement de la zone où vous vous trouvez. En réalité, le montant maximal du loyer se situe en général entre 10,44 € par M2 à 17,43 € selon la zone concernée. Pour y voir plus clair, il va falloir décortiquer tous les termes mentionnés plus haut.

Comment calculer son loyer Pinel ?

Après avoir déterminé la zone concernée et le prix du M2 appliqué, vous allez calculer un loyer Pinel en vous basant sur la surface utile. Cette dernière désigne la surface habitable plus 50 % du balcon ou de la terrasse. En réalité, le calcul du loyer Pinel inclut également les caves, les greniers, les combles, les sous-sols, les vérandas et les logias. La suite consiste à appliquer un coefficient multiplicateur selon la formule 0,7 + 19/S. Le S est censé représenter la surface du logement. Enfin, pour obtenir le loyer maximal, vous n’avez qu’à multiplier le plafond du loyer en M2 avec ce coefficient et le tour est joué. Notez toutefois que la loi de Pinel n’autorise pas n’importe quel locataire et impose aussi un revenu maximal à ne pas dépasser.

Quel est le revenu maximal des locataires ?

Avant de calculer un loyer Pinel, il ne faut pas piocher ses locataires au hasard, car cette forme de défiscalisation impose une restriction en ce qui concerne les revenus de ces derniers. En effet, les ressources des nouveaux occupants doivent être situées en dessous d’un certain plafond. Ainsi, pour rester en conformité avec la loi, vous êtes en votre droit de leur exiger un justificatif de revenus. Le fait est qu’il doit prouver le fait que leurs revenus ne leur permettent pas de se loger dans les zones tendues. De cette manière, il vous sera aussi possible de calculer un loyer Pinel aisément.

Plan du site